Le fantôme de Beatrice Cenci

Le fantôme de Beatrice Cenci

jb1
photos: Jean Bruschini

Me voici en plein centre de Rome avec trois amies que je vais vous présenter, au pied du château Saint Ange (en italien : Castel Sant‘Angelo), un monument romain, décidé par l’empereur Hadrien en 125 et détourné de ses fins funéraires pour devenir d’abord forteresse militaire, puis prison et ensuite siège des papes jusqu’au XIXe siècle.

Parmi la foule de visiteurs, Luana Trabuio (scénographe) et moi, nous rencontrons l’actrice Valeria Zazzaretta en compagnie d’Anita Napolitano, l’écrivain qui présentera un monologue sur Beatrice Cenci, une femme noble italienne qui tua son père en 1599 et …qui fut ensuite emmenée sur l’échafaud du château. Nous avons été appelés, Luana et moi, pour prendre des photos et tourner une vidéo sur Valeria, étant habillée à l’occasion avec des vêtements du XVIe siècle.

Des centaines de romains jurent avoir vu le fantôme de Beatrice à minuit, se promener la tête dans les mains sur le Pont du château Saint Ange. Nous sommes là tous les quatre pour évoquer le dernier jour de vie de Beatrice Cenci à travers les yeux de ma caméra.

La jeune Beatrice tua son père, Francesco Cenci, homme de tempérament violent et dont le comportement était immoral, avait abusé de son épouse et son fils et était sur le point de commettre l’inceste avec sa fille. Après avoir tenté, à plusieurs reprises et en vain, de le dénoncer aux autorités, les membres de la famille Cenci estimèrent qu’ils n’avaient pas d’autre choix que de s’en débarrasser.
Beatrice, sa mère, ses frères et sœurs avaient frappé avec un marteau Francesco et jeté son corps par un balcon afin de simuler un accident, mais personne ne crut à cette thèse.

Beatrice, surnommée La belle parricide a inspiré de nombreuses œuvres littéraires, musicales et dramaturgiques importantes. Travailler à ce projet avec Luana, Anita et Valeria m’as particulièrement touché, vous voici donc les photos de cette journée en arrière dans le temps.

Valeria Zazzaretta (actrice)
Luana Trabuio (scénographe)
Anita Napolitano (écrivain)
Luigia Guarnieri (costumière)

Trailer (Vidéo présentation)

 

The following two tabs change content below.
Jean Bruschini
Auteur et Editeur, organisateur d'événements culturels en Italie.
Jean Bruschini

Derniers articles parJean Bruschini (voir tous)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *